Connexion 7 connectés - Heure du serveur : 09:50:04
HordeGame : Profil d'un membre

Profil d'un joueur : Les Flemmards



Non connecté
Pseudo : Sylv1
Sexe : Homme
Rang : Membre

Race : Elfe
Monde : Thanérode
Horde : Guilde Des Assassins [GDA]
Dernière connexion : 14/09/16 à 23:56:47

Population : 26847 (Classement : 43/8246)
Prestige : -142 (Classement : 7070/8246)
Expérience : 9261 (Classement : 247/8246)

Biographie :

En paix





Liste noire

Vide, pour l'instant...




Pour comprendre l'histoire de Sylv1, il faut commencer par le commencement, le jour de sa naissance. Il faisait nuit, c'était la pleine lune. Une lune rouge foncée, éclairant son petit village de fermiers. Lorsque sa mère le mit au monde, seul son père était présent, sa famille se limitant à eux trois. Après être sorti du ventre de sa mère, il fut déposé dans un landau de paille. Cette même nuit, un groupe de mercenaires attaqua le village. En réalité, un ambassadeur elfe s'était caché dans le village et ils l'avaient retrouvé. Du feu et du sang... C'est tout ce qu'il restait du village et de sa population après l'attaque. Ils n'avaient fait aucun survivant, si ce n'est un petit garçon que seul l'un des mercenaires avait vu. Ce dernier était jeune, à peine 20 ans sans doute et il n'avait pas eu la force de tuer le nouveau-né. Le petit garçon sauvé n'était autre que Sylv1. Il resta donc là, au milieu des cadavres et de l'odeur des maisons qui brûlent.



Le lendemain, à la levée du jour, un homme entra dans le village et découvrit le nouveau-né. Il le prit avec lui et l'emmena chez lui. Il l'éleva comme son propre enfant, seul étant donné qu'il n'était pas marié. Il commença à marcher très jeune et son père adoptif lui apprit dès qu'il put à courir, à développer son corps. Jusqu'à la fin de son enfance et le début de son adolescence, son père lui apprit tout ce qu'il put, de sorte que Sylv1 sut lire, écrire, compter rapidement et pouvait faire preuve d'un esprit de réflexion étonnant pour quelqu'un de son âge.



Lorsqu'il fut assez grand pour comprendre ce qu'il s'était passé la nuit de sa naissance, l'homme qui l'avait recueilli lui raconta tout.  La première réaction du jeune garçon fût la tristesse, puis vint la colère, une colère qui ne le quitta plus. Il voulait se venger de ceux qui avaient tué ses parents. Son père adoptif lui montra un papier, qu'il avait trouvé dans son landau. Sur ce papier était écrit "Sylv1, fils d'Arthégon, membre de la guilde des Assassins". Au dos, il y avait le dessin d'un château et un écusson : une tête de mort à l'intérieur d'un triangle. Sylv1 prit le morceau de parchemin et quitta sa maison d'accueil, avec comme seules affaires ses vêtements, un bâton pour se défendre et quelques vivres. Il partit à la recherche des seules personnes qui pourraient l'aider à se venger de ses parents : les Assassins.



Il arriva bientôt à une petite ville où il demanda à chaque habitant où pouvait-il trouver un château noir. Bien entendu, il reçut des dizaines de réponses diverses et variées. Il commençait à désespérer. Et si la guilde n'avait même pas de château mais qu'il s'agissait seulement d'un simple dessin ? Et si ce château était  à l'autre bout du monde ? C'est au moment où il allait perdre espoir qu'il trouva, le long d'une route, le symbole gravé sur un arbre. Il commença donc à chercher autour, à ses pieds, sans rien trouvé jusqu'à ce qu'il découvre un parchemin, enterré dans le sol. Sur le parchemin se trouvait une carte. Rien n'était écrit, il n'y avait qu'une carte et un endroit marqué du fameux symbole. Il n'eut même pas le temps de se réjouir qu'il partait déjà vers sa nouvelle destination, qu'il mit peu de temps à trouver. Le château était au sommet d'une montagne à la pente extrêmement raide. Il entama donc son ascension, se coupant sur les pierres à chaque mètre de hauteur gagné.



Tout juste adolescent, le jeune garçon se retrouva donc devant le château de la guilde des Assassins. Il avait dû voler, piller, s'enfuir, marcher jusqu'à s'en faire saigner les pieds. Mais il y était arriver. Il frappa donc à la porte et montra le parchemin qui avait été trouvé dans son landau avec lui. Le maître de la guilde le reçut et, si l'on peut dire ainsi, reconnut son père en ce jeune garçon. Sylv1 ne demanda rien sur son père, ni sur le reste de sa famille, il ne voulait qu'une chose : se venger. Le Maître fit alors une promesse au garçon : il l'aiderait à se venger mais pas tout de suite, il devait d'abord devenir plus fort et avant tout, il devait se reposer de son périple. Pendant quelques jours, Sylv1 en apprit donc beaucoup sur la guilde des Assassins. C'était tous des femmes et des hommes ayant subi un entraînement très poussé. Leur point commun était qu'ils aimaient ce qu'ils faisaient, ils aimaient tuer. Leurs contrats variaient, il pouvaient soit tuer pour de l'argent, soit tuer pour l'honneur et la vengeance, ou alors pour une cause plus juste.



Pendant plusieurs années, il s’entraîna auprès des meilleurs. Il s'avéra rapidement qu'il avait de nombreux talents. Il apprit à combattre au corps à corps avec toutes les armées possibles et imaginables, de l'épée à la hache d'arme en passant par la massue. Ses talents d'archers étaient tout aussi bons étant donné son incroyable vue. Sa force physique aussi avait été mise à l'épreuve vu le nombre incroyable de kilomètres qu'il dut courir, tous les exercices physiques qu'il dut accomplir. Seulement pour être un bon Assassin, il ne fallait pas seulement être fort physiquement mais aussi mentalement. Il apprit donc à vaincre ses peurs, à dépasser ses limites, à oublier la souffrance. Il apprit aussi l'art de la guerre, comment diriger une armée, comment vaincre ses ennemis. Cependant, pour qu'il soit un Assassin accompli, il lui restait une et dernière épreuve : la vengeance.



Il se trouvait que le Maître avait espionné ces mercenaires et avait non seulement pu déterminer qui avait été là la nuit du meurtre de ses parents, mais aussi qui les y avait envoyé. Il donna la liste de noms à Sylv1. Le jeune homme alla donc à la recherche des mercenaires qu'il mit peu de temps à trouver grâce aux indications précises de la guilde. Ils étaient sur la route à pieds, quatre hommes et deux femmes. Rien de plus facile. Il décida de les tuer lentement, pour savourer sa vengeance, et de les faire souffrir. Il prit deux épées finement aiguisées par ses propres soins et alla à leur rencontre par l'autre côté de la route. Il prit son temps, tuant d'abord les deux hommes les plus grands en leur tranchant la tête, s'occupant ensuite des autres. Ses lames fendaient l'air à une vitesse incroyable et tranchaient la peau de ses ennemis avec une facilité déconcertante. Il ne laissa derrière lui que 6 cadavres qui avaient à peine eu le temps de sortir leurs armes. Concernant le commanditaire de ces meurtres, il s'agissait d'un riche aristocrate elfe, qui n'eut même pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu'il avait déjà reçut une flèche entre les deux yeux, dans son appartement connu de tous et mal protégé. Ses premiers meurtres d'une longue série. Il avait adoré ça...



Rentré à la guilde, il était devenu un Assassin accompli et aguerri. Le Maître avait beaucoup de respect pour lui et, après qu'il aie effectué plusieurs contrats, le nomma général des armées des Assassins. Seuls les meilleurs étaient promus à ce poste. Il reçut donc sa tenue de général, un manteau gris muni d'une cape et d'une capuche. Il reçut plusieurs poignards, des couteaux de lancers et il put choisir parmi les meilleurs armes de la guilde lesquelles seraient ses principales. Son choix se porta évidemment sur deux superbes épées elfiques, capables de trancher de la pierre sans se briser, tout en étant extrêmement légères. Il était un jeune adulte à ce moment là. Bien sûr il devrait continuer à effectuer des contrats pour la guilde. Seulement il pouvait désormais posséder sa propre armée et la diriger comme bon lui semblait. Le temps passa et ce qui devait arriver arriva, le Maître fût rattrapé par la mort. Une élection fut organisée au sein de la guilde pour en choisir un nouveau en fonction de son courage, ses talents et sa stratégie. Sylv1 fut élu à l’unanimité. Tout un monde s'ouvrait à lui. Sa nouvelle vie commençait, une vie durant laquelle il allait faire ce qui lui plaisait le plus, tuer...